Immobilier : dans l’Allier, les biens haut de gamme séduisent les acheteurs aisés venus de loin

La possibilité de télétravailler fait partie des éléments qui ont suscité l'intérêt des acheteurs aisés pour les biens immobiliers haut de gamme dans l'Allier. Photo d'illustration.  (Innviertlerin / Pixabay)

La possibilité de télétravailler fait partie des éléments qui ont suscité l’intérêt des acheteurs aisés pour les biens immobiliers haut de gamme dans l’Allier. Photo d’illustration. (Innviertlerin / Pixabay)

La crise sanitaire et le développement du télétravail ont poussé certains acquéreurs fortunés venant des villes ou de l’étranger à acheter un bien de prestige en forêt de Tronçais (Allier). Les prix dans ce secteur très prisé ont ainsi explosé, au détriment des acheteurs locaux.

Depuis le début de la crise sanitaire et la montée en puissance du télétravail, les achats de biens immobiliers de prestige dans l’Allier ont fortement augmenté. Des acquéreurs fortunés venant des métropoles françaises ou de l’étranger ont par exemple décidé de s’installer en forêt de Tronçais, sur la terre des rois Bourbons, rapporte


La Montagne


.


Une dizaine de châteaux vendus

Ainsi, depuis 2021, l’agence L’immobilier autrement de Meaulne (Allier) a vendu de nombreuses maisons et plus d’une dizaine de châteaux dans la région.

« Avant la pandémie, quand on vendait trois châteaux, on était content »

, a expliqué le directeur de l’agence, Olivier Niger. Les biens haut de gamme se vendraient à l’heure actuelle entre 800 000 et 4 millions d’euros.

Parmi ces nouveaux acheteurs, on retrouve des citadins venant de Paris, Lyon, Bordeaux ou Montpellier mais aussi des Belges et des Néerlandais. Certains sont des chefs d’entreprise désirant un endroit où recevoir leur famille. D’autres viennent ici après avoir vendu leur appartement citadin. Les investisseurs en quête d’un bien à rénover sont aussi bien représentés au sein de cette clientèle.


Une région pleine d’atouts pour les acquéreurs

Les acquéreurs se tourneraient vers ce secteur pour son climat tempéré, son lien avec l’Histoire de France, sa proximité avec la nature et enfin pour sa tranquillité.

« Cela impressionne toujours les clients quand ils découvrent soudain le château au bout d’un petit chemin »

, a raconté Olivier Niger. Le Tronçais est par ailleurs facilement accessible grâce à l’A71.

Ce récent engouement n’a cependant pas que des effets positifs, notamment pour les acheteurs locaux.

« Les prix ont explosé. Les biens se vendent super bien. Les locaux se retrouvent face à des citadins qui peuvent acheter tout et au prix »

, a observé Olivier Niger. Il a néanmoins constaté que les ventes sont toujours calmes dans une autre région pourtant proche, le Berry.

Leave a Comment