Passoires thermiques : voici comment gagner une lettre (voire plus) dans votre DPE

Un logement est considéré comme appartenant à la famille des passoires thermiques dès lors que celui-ci est mal noté, selon le barème du DPE.

Votre bien immobilier fait partie des 4,9 à 7,2 millions de logements considérés comme des passoires thermiques ? Vous êtes prévenus : dès janvier 2023, ceux étiquetés G et F seront gelés. En janvier 2025, les logements classés G sur le DPE ne pourront plus être mis en location. Et en 2028, ce sera au tour des logements classés F, avant ceux classés E en 2034.

Quels travaux effectuer pour enrayer les passoires thermiques ?

Pour gagner une lettre dans votre DPE, les deux sociétés livrent quelques exemples de travaux, qui sont généralement à la main du copropriétaire. Il s’agit de l’installation de l’isolation par l’intérieur, du remplacement des radiateurs par des radiateurs dits « intelligents », ou encore du changement des ouvrants, comme les fenêtres, les portes, etc.

Pour les logements les plus énergivores, qui nécessitent de gagner deux lettres, prévoir des travaux de rénovation plus lourds. Selon Circuméo et B2I Expertises, c’est l’ensemble de l’isolation (des murs par l’extérieur, isolation toiture, isolation plancher,..) qui doit être revu, mais aussi la rénovation ou l’installation d’une VMC performante, ou encore un changement du système de chauffage.

Aval de la copropriété

Il faut garder à l’esprit que ces installations coûteuses nécessitent généralement d’une proposition à l’ordre du jour de l’assemblée générale, et du vote majoritaire des copropriétaires. Attention à bien « se rapprocher du syndic de copropriété afin que le plan d’action soit en concordance avec les travaux éventuellement discutés et/ou déjà envisagés par les copropriétaires », mettent en gardent les deux structures.

Dernière piste : faire effectuer un DPE « projeté », à savoir un diagnostic qui fait état de la consommation en énergie estimée après travaux. « Ce DPE projeté, effectué par un diagnostiqueur, permet d’identifier les postes clés de travaux à réaliser pour atteindre l’objectif de performance énergétique visé par l’investisseur et de le coupler à des devis d’artisans », indiquent Circuméo et B2I Expertises.

Leave a Comment