Immobilier. Hausse des revenus locatifs, mais crainte pour la hausse des taux.

Le fonds immobilier neuchâtelois Bonhôte Immobilier a vu ses revenus locatifs augmenter en 2021/22. La hausse actuelle des taux hypothécaires pourrait toutefois réduire la valorisation des placements immobiliers, met en garde la société.

Une vue de Neuchâtel. Le fonds immobilier Bonhôte Immobilier a vu ses revenus locatifs augmenter, mais s’inquiète de la hausse des taux hypothécaires.

ATS

Les revenus locatifs ont atteint 58,7 millions de francs lors de l’exercice clos fin mars, après 53,8 millions lors de l’exercice précédent, a précisé le fonds coté à la Bourse suisse mardi soir. Le résultat d’exploitation net s’est inscrit à 24,8 (24,4) millions de francs. Le dividende par part sera augmenté de 2 centimes à 3,21 francs.

Le marché immobilier a été longtemps attractif pour de nombreux investisseurs. La demande élevée a encore poussé les prix à la hausse, même si l’offre de constructions neuves est complète et suffisante.

Depuis début 2022, la situation a radicalement changé. L’inflation a entraîné une hausse des taux hypothécaires. Si cela devait se poursuivre, cela aura un impact négatif sur la valorisation des placements immobiliers, a souligné le fonds.

Au 31 mars, la fortune totale du fonds était de 1,18 milliard de francs, contre 1,13 milliard fin 2021. La valeur nette d’inventaire, y compris l’ensemble de frais d’expertise et l’acquisition d’immeubles, se montait à 123,10 francs par part, en hausse de 1,25 franc sur un an.

ra

Leave a Comment