Tags sur des agences immobilières au Pays basque : quatre personnes interpellées

Leurs interpellations font suite à une série de tags apparus sur les devantures d’agences immobilières du Pays basque, depuis le mois de novembre dernier, jusqu’en mars 2022. Les communes de Saint-Pée-sur-Nivelle, Hasparren, Urrugne, Ustaritz ou encore Saint-Étienne-de-Baïgorry avaient vu fleurir, en novembre, de nombreuses inscriptions « Euskal Herria ez da salgai » (le Pays basque n’est pas à vendre) sur les vitrines.

En avril déjà

Une dizaine de plaintes avaient été déposées. D’autres messages du même type avaient aussi été inscrits, sporadiquement, dans diverses communes, les mois suivants. Le dernier cas en date, à Saint-Pée-sur-Nivelle, fin mars, était un tag indiquant « aujourd’hui la peinture, demain les bombes », écrit en basque.

Le 6 avril déjà quatre personnes, jeunes majeurs, avaient été interpellées à Hasparren, Itxassou et Bordeaux par la gendarmerie. Les quatre jeunes avaient alors été laissés libres dans la soirée, sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux.

Leave a Comment